Les différentes stratégies d’investissement dans l’ancien

Les différentes stratégies d’investissement dans l’ancien

Le marché de l’immobilier ne cesse d’attirer de nouveaux investisseurs. S’il est vrai que de nombreuses personnes privilégient l’investissement dans le neuf, il peut être très rentable d’investir dans l’ancien. En effet, il existe diverses stratégies d’investissement dans l’ancien qui sont très intéressantes. 

Effectuer des travaux de rénovation

Investir dans l’ancien présente de nombreux avantages. Notamment, le fait de pouvoir faire des travaux de rénovation. Ces derniers permettent au bien de gagner de la valeur. 

Le fait d’opter pour un bien nécessitant des travaux s’avère donc une très bonne stratégie d’investissement dans l’ancien. En effet, il existe de nombreuses aides et subventions afin d’aider à réaliser ces travaux. 

De plus, le fait d’entreprendre des travaux de rénovation peut également permettre de défiscaliser. Attention cependant à bien veiller à ce que le prix d’achat, additionné au coût des travaux, ne soit pas supérieur au prix du marché. 

Cette stratégie présente un certain risque. En effet, le rapport entre le rendement et le risque est assez élevé. Il est donc recommandé de n’utiliser cette stratégie que si vous avez des connaissances en immobilier ou si vous vous faites accompagner par un professionnel. 

Cependant, il est recommandé d’effectuer au minimum des travaux de rénovation énergétique. En effet, les biens anciens sont généralement en dessous des normes actuelles. De plus, il existe des aides pour ce type de travaux. Et cela vous permettra d’augmenter significativement la valeur du bien, si vous souhaitez le louer ou le revendre. 

Quelques dispositifs fiscaux intéressants : 

La loi Pinel : bien qu’elle s’applique principalement aux biens neufs, il est possible d’en bénéficier en cas de réhabilitation d’un bien ancien par exemple.

La loi Malraux : elle s’applique dans le cas de la restauration d’un bien classé. 

Le mécanisme du déficit foncier : cela s’applique dans le cas de la location du bien après l’achat. Si les charges sont plus élevées que le revenu foncier alors il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôts grâce à ce mécanisme. 

stratégie investissement dans l'ancien

Choisir un emplacement premium

Lors d’un investissement locatif, l’emplacement est primordial. Et ceci est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un investissement dans l’ancien. 

En effet, un logement qui est bien situé sera plus facile à louer si vous le souhaitez. De plus, le fait d’être bien placé ajoute de la valeur à votre bien. De même, si l’emplacement est premium, il y a plus de chance que le bien résiste à une baisse des prix du marché. 

Pour bien choisir l’emplacement, il est important d’étudier le quartier. De se renseigner sur les commodités situées à proximité ; par exemple la présence d’écoles, de transport en commun, de commerces… Il ne faut pas hésiter à consulter le plan local d’urbanisme afin de connaître les constructions prévues à court et moyen terme dans le quartier du bien. 

Choisir d’investir dans un bien ancien situé dans un emplacement premium limite les risques. En effet, le rapport rendement/risque d’un bien idéalement situé est plutôt faible. 

Les professionnels de l’immobilier sont unanimes. L’emplacement est un des premiers critères à prendre en considération lors d’un investissement immobilier. Que vous souhaitiez habiter le logement, le louer, ou encore le revendre, ne le négligez pas. 

Privilégier les villes en périphérie des grandes métropoles

Le fait d’investir dans une ville située en périphérie d’une grande métropole est une très bonne stratégie d’investissement dans l’immobilier ancien.

En effet, le prix à l’achat sera souvent bien moins élevé qu’en métropole, tout en étant très demandé. Avec les infrastructures actuelles (routes, transports en commun…), de plus en plus de personnes optent pour un logement hors des métropoles. Autour de Lyon, réaliser un investissement locatif à Villeurbanne est une solution de premier plan.

Afin de faire le meilleur choix parmi les diverses possibilités qui s’offrent à vous, plusieurs points sont à prendre en compte. Tout d’abord, il faut s’intéresser à l’état du marché du secteur dans lequel vous souhaitez acheter. Surtout si vous avez l’intention de louer le bien par la suite. Veillez à ce qu’il y ait de la demande dans ce secteur. N’hésitez pas à consulter les annonces parues afin de voir quels types de biens sont recherchés, ainsi que la « rapidité » de location des biens. 

Puis, penchez-vous sur les types de biens recherchés par les personnes susceptibles de louer le bien. De même, assurez-vous que le marché n’est pas saturé afin de ne pas vous retrouver avec un bien impossible à louer.

Adopter cette stratégie, c’est-à-dire acheter hors des grandes métropoles, offre une très grande rentabilité. En effet, les villes en périphérie sont de plus en plus demandées par les locataires. Et ce en raison de leurs loyers plus faibles, et de leurs diverses commodités.

Pour un investisseur, surtout dans l’ancien, opter pour un bien hors des métropoles est une stratégie qui se révélera payante. En métropole, les logements ont plutôt tendance à être des biens neufs. 

Crédits photos : Affaires photo créé par pressfoto – fr.freepik.com

Articles Similaires

Investir dans la construction d’une maison individuelle en 10 étapes

Pour réussir un projet de construction de maison, de nombreuses étapes sont à réaliser. De la...

continuer la lecture

Changer un bail commercial en bail d’habitation

Transformer un bien d’habitation en local commercial, ou inversement, c’est possible. Pourquoi...

continuer la lecture

L’investissement locatif : pourquoi acheter en loi Pinel?

La loi Pinel est un dispositif d’investissement et de défiscalisation mis en place par l’Etat...

continuer la lecture