Les avantages de la location meublée longue durée

Les avantages de la location meublée longue durée

La location meublée longue durée présente un nombre d’avantages considérable qui doivent être pris en considération par le propriétaire au moment de choisir le type de location qui lui convient le mieux.

1. Une augmentation des revenus

En location meublée longue durée les logements se louent au moins 10% plus chers qu’en location nue. A long terme cela représente un gain non négligeable. Ainsi, lors du passage d’un logement de nu à meublé, la rentabilité de l’appartement augmente drastiquement.

2. Une fiscalité plus avantageuse

La fiscalité de la location meublée est extrêmement avantageuse et est même considérée comme une niche fiscale par certains experts. Nous vous invitons à consulter notre article dédié à ce sujet : Mon Bel Appart – Fiscalité des particuliers.

3. Des locataires facile à trouver

Nous vivons dans une époque de mobilité, c’est pour cette raison que ces dernières années la demande pour la location meublée longue durée a explosé, à tel point qu’aujourd’hui la demande est largement supérieur à l’offre. En effet, les étudiants et jeunes diplômés recherchent en permanence des logements meublés mais les familles également. 

Il est courant qu’une famille déménage pour cause de mutation d’un des parents. Le déménagement des meubles est souvent très contraignant en temps et en argent. La location meublée longue durée se présente alors comme une vraie solution. Il est intéressant de noter qu’il y a très peu de concurrence sur ce marché là, alors qu’il dispose pourtant d’une bonne demande.

4. Un bien récupérable annuellement

Il est primordial de pouvoir récupérer son appartement pour plusieurs raisons :

 – Pour pouvoir y vivre ou y loger un membre de sa famille tel que son fils ou sa fille.
– Dans le but de vendre son appartement.
– Afin de faire des travaux pour profiter d’un dispositif fiscal ou tout simplement pour le remettre à niveau ou l’améliorer

En fait, en location meublée longue durée il est beaucoup plus simple de récupérer son logement qu’en location nue. Premièrement, les baux qui lient propriétaires et locataires sont d’une durée d’un an et peuvent être de 9 mois si le locataire est un étudiant, contre 3 ans en location nue.

D’autre part, si le propriétaire souhaite récupérer son logement pour y vivre, loger un membre de sa famille ou encore le vendre, il peut le récupérer en envoyant une lettre de dédit à son locataire avec un préavis de 3 mois. Ce délai est de 6 mois en location nue. En revanche, si c’est le locataire qui souhaite partir de l’appartement le délai du préavis est le même pour une location meublée ou non meublée en zone tendue (Paris, Lyon, etc), il est d’un mois. 

5. Une diminution du risque

Le dépôt de garantie d’une location meublée longue durée est deux mois de loyer hors charge. A noter, qu’il n’est que d’un mois en location nue. 

De plus, le risque d’impayé est souvent partagé sur plusieurs locataires en location meublée : en colocation sur l’ensemble des colocataires et dans le cas d’une famille entre le père et la mère. A cela s’ajoute les garants de chaque locataire.  

6. Une législation plus souple

Comme pour la fiscalité, la législation de location meublée est assez souple, par exemple, un propriétaire peut facturer son locataire pour les charges en faisant un forfait ou une provision. 

Dans le premier cas, le propriétaire connaît le coût moyen des charges de l’appartement et le facture tous les mois à son locataire, ce montant ne fera pas l’objet d’une régularisation et est donc plus simple pour le propriétaire. 

Dans le 2ème cas, le propriétaire demande une avance des charges à son locataire qu’il régularisera en fin d’année en fonction des consommations réelles, c’est aussi le fonctionnement obligatoire de la location nue.

 

 

Location Meublée

Location Nue

Les loyers

Au moins 10% plus élevés qu’en location nue

Loyers location nue

Offre / Demande

Demande largement supérieure à l’offre

Demande légèrement supérieure à l’offre

Durée des baux

1 an, possiblement 9 mois si le locataire est un étudiant

3 ans

Délai de préavis si le propriétaire souhaite récupérer son logement (sous certaines conditions)

3 mois

6 mois

Délai de préavis si le locataire souhaite partir du logement en zone tendue (Lyon, Paris, …)

1 mois

1 mois

Dépôt de garantie

2 mois de loyer hors charge

1 mois de loyer hors charge

Récupération des charges

Forfait ou provision

Provision obligatoirement

Articles Similaires

Les avantages fiscaux d’un investissement en LMNP

Le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) a été créé en 1949. C’est donc un statut...

continuer la lecture

Les avantages de l’investissement locatif

Au regard de la crise actuelle liée au coronavirus, qui a encore aggravé la volatilité de...

continuer la lecture

SCI : fonctionnement d’une société civile immobilière

Pour acheter ou gérer un bien immobilier avec une ou plusieurs personnes, conjoint, cercle...

continuer la lecture