Coronavirus : ce qui change pour les agences immobilières

Coronavirus : ce qui change pour les agences immobilières

Pour faire face à l’épidémie de coronavirus, le Président de la République et le gouvernement ont décidé du confinement de la population française. Effectif depuis le 17 mars 2020, le confinement limite les contacts et les déplacements au strict nécessaire. Quelles sont les conséquences pour l’activité des agences immobilières, pour les déménagements ? Mon Bel Appart vous explique tout, cas par cas.

A la suite de l’intervention du Président de la République, tous les établissements « non indispensables à la vie de la nation » ont été invité à fermer ou, pour ceux dont c’est possible, poursuivre l’activité en télétravail.

En ce qui concerne les agences immobilières, ne pouvant plus recevoir de public, elles ont pour la plupart fermé.

Les agences traditionnelles assurent un service minimum en télétravail mais ne peuvent plus organiser de visites d’appartement, de signatures de contrats lors de rendez-vous physiques, ou même d’états des lieux.

Mon Bel Appart est une agence digitale. Nous sommes en mesure d’assurer à totalement notre service de gestion locative. Toute l’équipe est mobilisée en télétravail pour vous accompagner dans cette situation inédite et vous propose une solution pour chaque problème rencontré.

Les interventions indispensables nécessaires à votre sécurité ou votre confort sont toujours autorisées. Comme le reste de l’équipe de Mon Bel Appart, nos artisans sont prêts à intervenir et respecteront, le cas échéant, les règles sanitaires de rigueur.

Comme précisé par le Président de la République dans son allocution du 16 mars 2020, le gouvernement prévoit un report possible des loyers et des charges (eau et électricité) UNIQUEMENT pour les entreprises en difficultés. Il a confirmé ces dispositions dans un document rédigé par le Ministère de l’Economie et des Finances.

En ce qui concerne les particuliers, aucune mesure n’a été prise en ce sens. De fait, les obligations des locataires restent inchangées : ils doivent s’acquitter normalement du règlement de leurs loyers et de leurs charges. En conséquence de quoi les propriétaires continueront de recevoir leur loyer.

Le gouvernement n’a pris aucune mesure qui permette à vos locataires de ne pas payer le loyer. Comme en temps normal, tout impayé fera l’objet d’une relance amicale rapide, puis de nombreuses autres si la solution n’est pas résolue rapidement.

En cette période inédite, nous incitons plus que jamais les locataires à respecter les termes de leur bail et à nous prévenir de toute difficulté. Mon Bel Appart est une agence immobilière digitale. En ce sens, notre activité de conseil, d’accompagnement des locataires comme des propriétaires n’est pas entravée par cette situation inédite de confinement.

La fin de la trêve hivernale a été décalée jusqu’à la fin du mois de mai 2020 par décision gouvernementale. Cette mesure vise à la protection de familles pouvant être visées par des procédures d’expulsion durant cette période inédite de crise sanitaire.

Le ministère de l’Intérieur a précisé que « les déménagements sont autorisés, mais doivent être limités aux besoins stricts » et « être reportés chaque fois que nécessaire. »

Un besoin strict est par exemple lié à:

  • l’absence de logement
  • l’obligation de rejoindre un de vos proches

Si toutefois un report n’est pas possible, il faut vous munir d’une attestation sur l’honneur manuscrite, différente du modèle proposé par le gouvernement. Doivent figurer sur cette attestation :

  • le motif du déplacement (déménagement)
  • la date
  • l’adresse de destination

Dans la mesure du possible, munissez-vous de tout élément susceptible de justifier le caractère obligatoire de ce déménagement : bail de location, état des lieux de sortie de votre précédent logement, lettre de dédite, etc.

En ce qui concerne les états des lieux et les éventuels reports de préavis, Mon Bel Appart a prévu des solutions adaptées à la situation de confinement en accord avec les mesures sanitaires et la législation en vigueur.

Crédit image : designed by Freepik.

Articles Similaires

Déménagement : nouveau motif dérogatoire à la limite de déplacement

Vendredi 22 mai 2020, le gouvernement a ajouté un nouveau motif dérogatoire à la limite des 100...

continuer la lecture

Coronavirus : quel impact pour le marché immobilier en France ?

Tandis que la France se prépare au prolongement de sa période de confinement, l’activité...

continuer la lecture

Covid-19 : les solutions de Mon Bel Appart au confinement

Covid-19 : état des lieux, annulation de bail, recherche de logement, les solutions de Mon Bel...

continuer la lecture