Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Depuis la fin du confinement, les médias et les politiques n’ont qu’un seul mot à la bouche : relance ! Et cette relance ne sera pas de n’importe quelle couleur, elle sera verte. Vous êtes propriétaire de votre maison ou d’un appartement que vous louez et vous vous demandez sans doute ce que cela signifie pour vous une “relance verte”. Concrètement, cela veut dire que l’état va vous aider à améliorer la performance énergétique de votre logement en vous proposant des financements pour réaliser des travaux. Profitez-en, c’est le moment de faire votre transition énergétique.

Pourquoi améliorer la performance énergétique de mon logement ?

Il existe plein de bonnes raisons : améliorer votre confort de vie, réaliser des économies d’énergie et réduire vos factures, valoriser votre bien ou bien même participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Bref, des travaux de rénovation énergétique c’est un investissement qui vaut le coup !

Et ce d’autant plus que l’Etat et les collectivités territoriales ont mis en place toute une série de dispositifs d’aides financières qui vous permettent d’effectuer des travaux à peu de frais dans votre logement. Ils peuvent même parfois êtres intégralement financés. Pour savoir combien vous coûteront vos travaux, vous pouvez effectuer une simulation et savoir à quel montant d’aides vous êtes éligibles

De quels travaux de rénovation parle-t-on ?

Quand on parle de travaux de rénovation énergétique, on parle de tous les travaux qui vous permettent de réduire votre facture d’énergie. Il existe deux grandes familles de travaux : ceux qui sont liés à l’isolation thermique (isolation des combles, double vitrage, isolation par l’extérieur…) et ceux qui permettent de produire se chauffer en consommant moins ou en émettant moins de gaz à effet de serre (remplacement de votre chaudière par exemple). Un gros effort est notamment fait pour faire remplacer par les particuliers leur vieille chaudière au fioul par une chaudière plus performante.

Eco-prêt ou subventions : comment fonctionnent les aides ?

Les aides pour les travaux peuvent être de deux natures : des prêts et des subventions. Leur montant dépend de la nature et du coût des travaux, de la région dans laquelle est situé votre logement et parfois de vos ressources financières. Dans tous les cas, vous pouvez retenir que vos travaux ne seront éligibles à ces dispositifs que s’ils sont effectués par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et si la demande d’aide est faite bien en amont, c’est à dire avant le démarrage des travaux, sur la base des devis. 

Quand ce sont des subventions, elles peuvent se présenter de deux manières 

  • L’artisan vous présente une facture qui intègre déjà ces subventions et réduit donc directement la facture d’autant.
  • Vous payez le prix complet des travaux à l’artisan et vous êtes remboursés ensuite.

Eco-Ptz, crédit d’impôt : quelles aides pour rénover mon logement ?

Les principales aides dédiées aux propriétaires de leur résidence principale sont les suivantes :

  • Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), il est accordé sous condition de ressources et il est plafonné à 2 400 euros pour une personne seule ou 4 800 euros pour un couple. Le CITE ne peut pas couvrir plus de 75% du coût des travaux. Il changera de nom au 1er janvier 2021 pour devenir MaPrimeRenov
  • Les CEE (certificats d’Economie d’Energie). Ils sont accessibles à tous mais peuvent être bonifiés sous conditions de ressources. Ils couvrent une large palette de travaux de rénovation énergétique et peuvent parfois, couplés avec d’autres aides permettre de financer 100% des travaux. L’isolation des combles à 1 euro ? C’est grâce aux CEE. 
  • L’Eco PTZ (pour Éco-Prêt à Taux Zéro) Son montant peut atteindre 30 000 euros et vous permettre de financer vos travaux sur 15 ans. Pour ce dispositif, c’est à sa banque qu’il faut s’adresser. Beaucoup d’entre elles ont signé une convention avec l’État leur permettant de dispenser ce service

Ces trois dispositifs ciblés sur la rénovation énergétique peuvent évidemment être complétés par des prêts à la consommation ou bien votre emprunt immobilier si vous réalisez ces travaux dans le cadre de l’achat d’un bien.

Comment m’y prendre pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Pour profiter au maximum de toutes ces aides vous permettant d’améliorer, à moindre frais, votre confort de vie et valoriser votre bien, il faut procéder aux différentes étapes dans le bon ordre et notamment commencer par contacter un ou des artisans RGE pour faire des devis en fonction des travaux que vous souhaitez réaliser. Une fois vos devis en poche, vous pouvez effectuer une simulation pour savoir à quel montant d’aides vous avez droit sur ce site : https://homeys.io/simulation-aides/

Et voilà, vous êtes prêts à démarrer vos travaux !

Crédits photos : Bois photo créé par freepik – fr.freepik.com

Articles Similaires

Pourquoi les diagnostics immobiliers ont une durée de vie ?

L’objectif des diagnostics immobiliers est d’attester de l’état d’un bien avant une...

continuer la lecture

Loi Cosse : l’investissement locatif responsable qui allie défiscalisation et impact local

Très peu connu par rapport à la loi Pinel, le dispositif « Cosse » aussi appelé...

continuer la lecture

Investissement locatif : 3 raisons de concevoir son appartement avec un architecte

Avant de comprendre pourquoi il faut faire appel à un architecte pour bien concevoir votre...

continuer la lecture