Comment atteindre l’autoconsommation énergétique en appartement ?

Comment atteindre l’autoconsommation énergétique en appartement ?

L’autoconsommation touche de plus en plus de Français que ce soit pour son aspect éthique ou pécuniaire (l’autoconsommation permet d’économiser en moyenne 1350 euros sur une facture de 1935 euros selon une étude de In Sun We Trust). Alors, est-elle possible partout ? Peut-on être autoconsommateur et habiter en appartement ?

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, revenir sur l’autoconsommation semble essentiel même s’il existait, en 2019, plus de 60 000 autoconsommateurs en France selon l’observatoire Energie solaire photovoltaïque.

L’autoconsommation consiste à produire son électricité afin de pouvoir la consommer totalement ou en partie. Pour cela, il existe aujourd’hui trois possibilités : 

  • Les panneaux solaires photovoltaïques : utilisent les rayons du soleil. C’est la technique la plus répandue en raison de sa plus grande facilité d’installation et de son bon rendement, quelle que soit la localisation de votre logement en France. Ces derniers seront néanmoins au maximum de leur capacité s’ils sont orientés pleins sud avec une inclinaison de 30°.
  • Les hydro-turbines : exploitent les courants aquatiques. Elles sont idéales si votre logement se trouve à proximité d’un cours d’eau et relativement isolé. Inutile d’envisager cette solution si vous n’avez pas de rivière à l’arrière de votre jardin. De plus, les démarches administratives sont contraignantes et les travaux peuvent l’être également.
  • Les éoliennes domestiques : exploitent la force des vents. Elles sont donc réservées aux logements se trouvant dans une région venteuse. Bruyantes, il vaut mieux être plutôt isolé.e pour en installer une.

Ces trois types de procédés permette de créer de l’électricité. On les appelle énergies renouvelables en raison de leur abondance sur la terre (il y aura toujours du soleil, du vent ou de l’eau).

Lorsque vous êtes autoconsommateur, vous produisez de l’énergie. Plusieurs choix s’offrent alors à vous : 

  • Vous produisez assez d’énergie pour vous alimenter intégralement. Votre production est suffisante pour répondre à vos besoins. Vous pouvez être totalement autonome et pouvez choisir de ne pas être raccordé au réseau électrique français.
  • Vous produisez de l’énergie mais pas suffisamment pour être totalement autonome. Vous pouvez alors choisir de consommer ce que vous produisez et de vous raccorder au réseau pour pouvoir, lorsque vous ne produisez pas, profiter de réseau électrique. 
  • Vous produisez de l’énergie et souhaitez la revendre. Dans ce cas-là, le raccordement au réseau est obligatoire et il vous faudra également conclure un contrat avec votre fournisseur d’électricité pour l’achat de votre surplus ou de votre production. Vous pouvez choisir de vendre votre énergie, quelle que soit votre production. 

L’autoconsommation, de plus en plus répandue sur le territoire, permet d’assurer la sécurité de réseau électrique (si moins de gens l’utilisent alors il y a moins de risques d’accidents) et contribue également au développement des énergies renouvelables.

Comment atteindre l’autoconsommation en appartement ?

L’autoconsommation vous fait rêver mais vous habitez en appartement ? Pas de panique. Produire son énergie est également possible lorsque l’on vit en appartement que l’on soit locataire ou non.

Cependant, en appartement, la seule solution qui s’offre à vous pour produire votre énergie est : les panneaux solaires. En effet, l’éolienne ou l’hydro-turbine ne peuvent être adaptées à ce type de logement. De plus, il vous faudra obligatoirement un espace extérieur pour que vos panneaux solaires puissent avoir un fonctionnement optimal.

Comme pour une installation solaire sur une maison, le premier réflexe à avoir est de vous renseigner auprès de la mairie de votre commune afin de savoir si une installation de ce type est autorisée ou non en fonction de la localisation et du bâtiment.

Vous souhaitez installer vos panneaux solaires sur votre balcon ou sur le toit ? Si vous êtes locataire, il vous faudra avant tout l’accord de votre propriétaire et de la copropriété. Une assemblée générale doit alors être convoquée et tous les copropriétaires doivent être favorables à ce projet pour qu’il puisse avoir lieu. Cela permet également de vérifier la faisabilité du projet. Une installation trop lourde pour votre balcon peut s’avérer dangereuse. 

Vous êtes propriétaire ? Le processus reste le même. Vous devez faire une demande à la copropriété pour installer vos panneaux sur votre balcon ou pour les installer sur le toit si vous n’avez pas de balcon. Tous les copropriétaires doivent y être favorables.

Par ailleurs, il est également possible d’installer des panneaux solaires en façade sur un mur ne disposant pas de fenêtre. Ce type d’installation est néanmoins beaucoup plus difficile à faire accepter à la copropriété.

Pour les personnes n’ayant pas d’espaces extérieurs disponibles il est aussi possible de pouvoir faire de l’autoconsommation (l’accord du propriétaire peut être nécessaire en cas de location). En effet, l’installation d’un kit solaire qui se branche en 15 minutes top chrono sur une prise de courant classique, ne nécessite aucune connaissances et aucuns travaux peut être une excellente alternative pour vous. 

kit solaire autoconsommation branche sur secteur
Exemple d’un kit solaire d’autoconsommation

Dans tous les cas, pour un projet d’autoconsommation en appartement (et même plus généralement), il est préférable de faire une demande de raccordement au réseau électrique auprès d’ENEDIS. Libre à vous ensuite de choisir si vous souhaitez vendre tout ou partie de votre production. Vous pouvez également choisir de ne rien vendre du tout.

Peut-on bénéficier d’aides pour un projet d’autoconsommation ?

Effectivement, pour faire installer des panneaux solaires sur le toit d’une copropriété, plusieurs aides s’offrent à vous : 

  • Le taux de TVA intermédiaire de 10% et le taux réduit de 5,5% sont applicables pour les installations faites par un installateur agré
  • Les diverses aides éventuellement disponibles au niveau de la municipalité, du département ou de la région. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes compétents !
  • L’éco-prêt à taux zéro qui soutient les installations permettant de faire des économies d’énergie. Cette aide est cependant réservée uniquement aux installations solaires thermiques (eau chaude sanitaire et chauffage).

Enfin, l’État a décidé, depuis quelques années d’accompagner financièrement les personnes ayant envie de devenir autoconsommateur. C’est pourquoi, suite à un arrêté publié le 09 mai 2017, il est possible de bénéficier de la « prime à l’investissement pour l’autoconsommation » sous certaines conditions : 

  • Seuls les investissements photovoltaïques effectués suite à l’arrêté de 09 mai 2017 peuvent prétendre à cette prime.
  • Cette prime est réservée aux installations (uniquement effectuées par un installateur agréé) de panneaux en toiture qu’elle soit intégrée à celle-ci ou apposée sur votre toiture. Les installations au sol ne peuvent prétendre à cette aide.
  • Cette aide ne peut être versée qu’aux personnes raccordées au réseau électrique français et qui vendent leur surplus. En cas d’autoconsommation totale ou d’injection gratuite sur le réseau, vous ne pouvez pas prétendre à cette aide. 

Si vous remplissez tous ces critères, la prime vous sera versée durant 5 ans à compter de la date de votre investissement photovoltaïque. Son montant sera proportionnel à votre puissance installée (exemple : pour des panneaux solaires d’une puissance totale de 8 kWc vous percevrez 2 320 euros).

En conclusion, atteindre l’autoconsommation en appartement est possible. Mais si vous souhaitez passer par une étape intermédiaire avant de vous lancer, vous pouvez opter pour une offre d’énergie renouvelable.

Personnes photo créé par senivpetro – fr.freepik.com

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?

L’autoconsommation consiste à produire son électricité afin de pouvoir la consommer totalement ou en partie. Pour cela, il existe aujourd’hui trois possibilités.

Comment atteindre l’autoconsommation en appartement ?

L’autoconsommation vous fait rêver mais vous habitez en appartement ? Pas de panique. Produire son énergie est également possible lorsque l’on vit en appartement que l’on soit propriétaire ou locataire.

Peut-on bénéficier d’aides pour un projet d’autoconsommation ?

Effectivement, pour faire installer des panneaux solaires, plusieurs aides s’offrent à vous : 
Le taux de TVA intermédiaire de 10% et le taux réduit de 5,5%
Les diverses aides disponibles au niveau de la municipalité, du département ou de la région.
L’éco-prêt à taux zéro qui soutient les installations permettant de faire des économies d’énergie.

Articles Similaires

L’intérêt de la visite virtuelle pour les transactions immobilières

La réalité virtuelle est la dernière technologie qui vous permet de vivre une expérience...

continuer la lecture

Pourquoi les diagnostics immobiliers ont une durée de vie ?

L’objectif des diagnostics immobiliers est d’attester de l’état d’un bien avant une...

continuer la lecture

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Depuis la fin du confinement, les médias et les politiques n’ont qu’un seul mot à la bouche...

continuer la lecture

Rejoignez la discussion